A quatre mains

Publié le : 2018-12-15 08:28:44 - Catégories : Expos

Du 11 janvier au 16 février 2019

Vernissage vendredi 11 janvier de 17h à 19h

Exposition de Sylvie Mermoud et Pierre Bonard

Sylvie Mermoud et Pierre Bonard. Deux noms pour un titre, deux artistes pour une oeuvre... À vrai dire, dessiner « à quatre mains », c’est quand même, malgré tout, dessiner à deux mains, même si cela, on l’imagine, engage deux êtres à part entière. Chez Mermoud & Bonard, c’est l’alternance qui prévaut. Et même si l’un ou l’autre se retrouve seul dans l’exercice, à un moment donné, il faut d’abord noter la très grande prévenance au sein de ce couple des sinant: chacun préparant le terrain de l’autre, soucieux d’éviter toute superposition des traits. C’est ainsi dans l’élaboration de la composition que se joue la nature proprement collaborative de l’œuvre. Et dans ce jeu de chassé-croisé, on pense véritablement à une danse... Ce n’est pas vraiment une danse de salon que nous inspirent ces dessins. L’univers dans lequel évoluent Mermoud & Bonard – du minéral au végétal, du menaçant à l’apaisant, du fluide au rugueux, du souple au rigide, du sombre au lumineux, du burlesque au tragique – de la pulsion de mort à la pulsion de vie, diraient les freudiens, tout cela fait valser notre regard. Nous voilà au creux d’une danse à la fois macabre et joyeuse. Je l’appelle « un tango au bord du précipice ». Christian Pellet (Éditions art et fiction) – novembre 2018

SYLVIE MERMOUD

Diplômée de l’École supérieure d’art visuel (ESAV) en 1982 à Genève, elle vit et travaille à Lausanne. Sylvie Mermoud crée des microcosmes issus du règne minéral, végétal et animal. Ses dessins évoquent un monde du vivant curieux tout en restant étrangement proche de nous. Sans cesse en mouvement, empreint d’une énergie quasi magnétique, c’est un langage fort, personnel, souverainement maîtrisé.

PIERRE BONARD

Après sa formation de restaurateur d’art au début des années 1980, il ouvre son atelier de restauration d’art à La Sarraz. Il reprend la gestion de l’Espace Palud N°1 de 1985 à 1990 et organise plusieurs expositions comme curateur indépendant. Il est président de Visarte Vaud depuis 2014. Il joue avec nos sens non sans humour, il se divertit à nous poser en devinettes ses œuvres. Celles-ci, pourtant d’une simplicité désarmante, n’en sont que plus complexes car l’artiste laisse planer le doute sur leur signification, invitant l’imaginaire du spectateur à se les approprier.

A quatre mains

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

PayPal